Forum ALGERIE

Espace d'échanges entre algériens et amoureux de l'Algérie
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Contrôle des entreprises étrangères en Algérie

Aller en bas 
AuteurMessage
Equus

avatar

Nombre de messages : 588
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Contrôle des entreprises étrangères en Algérie   Mar 26 Aoû - 19:12

Le ministre de la Communication a précisé hier que des mesures seront prises pour sauvegarder le pouvoir d’achat des Algériens et leur permettre de passer le mois de Ramadhan en toute sérénité.

Le gouvernement avait décidé de revoir sa politique concernant l’investissement étranger en Algérie. « Des mesures ont été prises dans ce sens », a déclaré le ministre de la communication, Abderrachid Boukerzaza, lors d’une conférence de presse animée à l’issue de la réunion du conseil de gouvernement, tenue hier à Alger. En effet, à la question de savoir si l’exécutif a décidé de renforcer le contrôle sur les entreprises étrangères activant en Algérie, Abderrachid Boukerzaza répond par l’affirmative sans, toutefois, donner plus de détails. ` « Le gouvernement a décidé de revoir sa politique concernant les investissements étrangers pour protéger les intérêts du pays, conformément aux règles applicables à l’échelle internationale. C’est dans ce sens que l’exécutif a introduit le droit de préemption pour la cession des entreprises », a-t-il affirmé.

Les entreprises étrangères, qui activent en Algérie, n’ont pas caché, rappelons-le, leur mécontentement après avoir reçu les contrôleurs des impôts. Des contrôleurs qui, selon certaines informations, se seraient intéressés aux montants de la devise transférée par ces entreprises. Par ailleurs, M. Boukerzaza a annoncé que l’avant-projet de loi de finances 2009, adopté hier par le Conseil de gouvernement, n’introduit pas de nouvelles taxes. Lors de sa conférence de presse hebdomadaire, le ministre a indiqué que « l’avant-projet de loi de finances 2009 a pour objectif de simplifier le système fiscal et de renforcer le dispositif de lutte contre la fraude fiscale », avant de préciser que le texte « n’introduit aucune taxe nouvelle ».

La flambée des prix des produits de consommation que connaît actuellement le marché national sera examinée, a-t-il ajouté, lors du prochain conseil des ministres devant se réunir dans le courant de la semaine prochaine. Il précise que des mesures seront prises pour sauvegarder le pouvoir d’achat des algériens et leur permettre de passer le mois de ramadhan en toute sérénité. Les détails des mesures à prendre seront communiqués, a-t-il indiqué, la semaine prochaine. La protection et le renforcement du pouvoir d’achat des algériens figurent, a-t-il dit, parmi les objectifs inscrits dans l’avant-projet de loi de finances 2009, examiné hier par le conseil de gouvernement. Ce dernier a également revu le projet d’ordonnance fixant les conditions et modalités de concession des terrains relevant du domaine privé de l’Etat destinés à la réalisation des projets d’investissement. La durée de concession desdits terrains sera, à la faveur de ce projet de texte, de 33 à 99 ans renouvelables une à deux fois. « Il n’y aura pas de session des terrains », lance-t-il.

Evoquant la question des enseignants contractuels ayant entamé une grève de la faim de plusieurs jours pour exiger leur intégration en tant que permanents, le ministre a exprimé la satisfaction du gouvernement après la suspension de cette grève. « Nous demandons l’arrêt de cette grève qui ne réglera pas la situation des enseignants », a-t-il ajouté, en affirmant que les enseignants contractuels peuvent, à titre exceptionnel, signer un nouveau contrat dès le mois de septembre prochain. « Mais pour leur intégration en tant qu’enseignants permanents, il faut passer par les concours organisés par le ministère en charge du secteur. C’est une exigence du statut de la fonction publique qui ne peut être abrogée par décision ou décret exécutif ». Une option que déclinent les grévistes qui ont multiplié les actions, depuis le début de l’été, en vue d’obtenir leur intégration dans leur poste et le paiement des arriérés de salaire. Evoquant la question sécuritaire, l’orateur appelle à plus de vigilance pour contrecarrer les actions terroristes.

« Au gouvernement, nous sommes convaincus que la meilleure solution pour empêcher les groupes terroristes d’atteindre leurs objectifs est la vigilance de tout le monde », a-t-il souligné en précisant que les auteurs des attentats criminels sont « à la solde des organisations terroristes étrangères ». La lutte contre le terrorisme, a-t-il soutenu, se poursuivra jusqu’à l’élimination du dernier terroriste. En revanche, la politique de la réconciliation nationale sera, a-t-il attesté, maintenue. Réagissant aux rumeurs évoquant l’imminence d’un remaniement gouvernemental, Abderrachid Boukerzaza a assuré : « Il n’y aura pas de remaniement gouvernemental et ces rumeurs visent à mettre les bâtons dans les roues au gouvernement. »

in El Watan 26.08.2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Contrôle des entreprises étrangères en Algérie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Algérie Bac 2010 : Les meilleurs sites pour préparer le bac
» Contrôle douanier
» Justice pour Bella (Abattu par le contrôle des animaux)
» Métrologie,instrument de mesure, traçage et contrôle
» Questions sur les nouveaux critères du contrôle technique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum ALGERIE :: Actualités & Débats :: NEWS :: News Algériennes-
Sauter vers: