Forum ALGERIE

Espace d'échanges entre algériens et amoureux de l'Algérie
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alger - Contrôle de la qualité de l’eau : Les assurances de la SEAAL

Aller en bas 
AuteurMessage
Equus

avatar

Nombre de messages : 588
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Alger - Contrôle de la qualité de l’eau : Les assurances de la SEAAL   Dim 31 Aoû - 19:00

Contrôle de la qualité de l’eau par le laboratoire central de Kouba

Les clients ne sont pas nombreux à consommer l’eau du robinet. « On n’en consomme pas et si on l’utilise c’est toujours pour les opérations ménage », sont les propos que l’on rabâche.

Sauf que du côté de la Société des eaux et de l’assainissement d’Alger (SEAAL) l’on préfère rassurer sur la qualité de l’eau distribuée dans l’Algérois. Un effort, relève-t-on, consenti depuis quelques mois pour convaincre les clients d’« en prendre à satiété ». Un laboratoire central, situé au niveau du siège, est en place depuis 2004, chargé du contrôle de la qualité de l’eau. Des échantillonnages sont effectués et un maillage fort du réseau est fait par les équipes de la société de gestion de l’eau de la capitale. « 60 échantillons sont pris sur l’ensemble des ouvrages de l’entreprise, tels que les stations de pompage, les châteaux d’eau ou encore directement chez les clients », assure Leila Farah, responsable du laboratoire, qui fait remarquer que SEAAL fait un brassage large du réseau. Le chlore et sa concentration sont contrôlés en premier lieu sur les différents points sur lesquels jettent leur dévolu les équipes de SEAAL et des laboratoires associés. Ainsi, quelque 6000 contrôles de chlore sont réalisés sur l’ensemble du réseau. S’y ajoutent, indique Mme Farah, d’autres mesures, « tout aussi importantes » comme celles liées aux paramètres physico-chimiques, sans que soient pour autant oubliés les indicateurs de pollution tels que l’ammoniac et les nitrates. « Avec la mise en place du H 24, l’on ne peut que perfectionner notre offre.

Le réflexe de stockage de l’eau dans les citernes et son corollaire, la pollution, ne seront plus possibles », s’enorgueillit-elle. Preuve en est, poursuit-elle, le pourcentage de conformité microbiologie frôlant les 99% « ne tardera pas à être réalisé » grâce aux équipes qu’elle a sous sa houlette. « On n’a rien à envier aux eaux minérales sur lesquelles se rabattent souvent les consommateurs. Il est ainsi habituel que l’on fasse des comparaisons avec ce qui se trouve sur le marché. Les consommateurs peuvent prendre des eaux minérales, mais ils peuvent aussi consommer l’eau durobinet. Moi j’en prends sans crainte », relève, toute fière, la responsable de ce laboratoire, qui compte plusieurs équipes de quelque 30 personnes. Des services de physicochimie, d’autres d’analyse microbiologique ou encore d’algologie sont en place dans ce laboratoire. Nouveauté pourtant pour cette année : un panel de goût et d’odeur a été constitué. « C’est une chambre un peu spéciale. Aucune odeur ne doit y être détectée. Le goûteur doit intervenir à chaque fois qu’un client signale des incidents », affirme Leïla Farah. Des brigades ont par ailleurs été mises en place par SEAAL ; elles interviennent à chaque fois qu’un problème est signalé sur le réseau, suite à un appel du Central d’appel téléphonique (CATO) ou après une plainte d’un client. « Des prélèvements sont effectués ainsi in situ », signale-t-on. Les incidents encore signalés sont dus à la vétusté du réseau de la capitale d’ailleurs, toujours renouvelé par l’entreprise de Ben Omar. Les puits ? Ils ne relèvent pas des équipes de la société. « Les BCH s’en occupent », indique la chargée de communication, Nacira Medebbeb, qui relève que des EPIC de la wilaya prennent part au travail de laboratoire. Des analyses de la qualité de l’eau distribuée sont effectuées par le laboratoire central de la SEAAL et ceux qui lui prêtent main-forte, comme celui de l’Hurbal. « C’est dire l’effort accompli par nos soins pour satisfaire le client et surtout le rassurer », conclut-elle.

Source : El Watan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Alger - Contrôle de la qualité de l’eau : Les assurances de la SEAAL
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contrôle qualité Omega ?!
» Qualité du propane ? filtre ?
» Contrôle douanier
» bon plan canapé design pas cher et de qualité excellente
» Métrologie,instrument de mesure, traçage et contrôle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum ALGERIE :: Actualités & Débats :: NEWS :: News Algériennes-
Sauter vers: