Forum ALGERIE

Espace d'échanges entre algériens et amoureux de l'Algérie
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Algérie : Les nouvelles puces anonymes indésirables

Aller en bas 
AuteurMessage
Equus

avatar

Nombre de messages : 588
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Algérie : Les nouvelles puces anonymes indésirables   Lun 1 Sep - 13:30

Alors que l’opération d’identification des puces anonymes bat son plein chez les trois opérateurs de téléphonie mobile (Djezzy, Nedjma, Mobilis), l’Autorité de régulation des postes et des télécommunications (ARPT) a annoncé, dans un communiqué publié sur son site internet, qu’à « compter du 15 septembre 2008, toute carte prépayée acquise ne sera activée qu’une fois l’opération d’identification du détenteur réalisée ».

Rappelant que ladite opération d’identification, entamée le 27 février dernier, prendra fin au plus tard le 10 octobre, l’ARPT estime que, passé ce délai, toutes les cartes SIM non identifiées feront obligatoirement l’objet d’une désactivation définitive sans réactivation possible.

Dans cette opération d’assainissement du marché des télécoms, l’ARPT distingue deux catégories de clients. Les personnes ayant acquis une carte SIM avant la date du 27 février sont invitées à se faire identifier avant le 10 octobre 2007. Toutefois, les personnes ayant eu leurs puces SIM après le 27 février sont tenues de se faire identifier dans les trente jours qui suivent la date de communication de leur opérateur. Faute de quoi, les cartes SIM seront suspendues jusqu’à leur identification définitive. Récemment, l’ARPT a lancé une campagne de sensibilisation en faveur des citoyens disposant encore de puces anonymes.

Devant être clôturée le 30 avril, puis un mois plus tard, l’opération d’identification des puces anonymes a été enfin prorogée au 10 octobre pour permettre au trois opérateurs de téléphonie mobile d’assainir leurs fichiers. Ces derniers sont tenus de transmettre à l’ARPT un point de situation sur l’état d’avancement de l’opération d’identification. Les trois opérateurs réunis devaient identifier environ 5 millions de puces mobiles anonymes, à en croire un site électronique. Aux dernières statistiques de l’ARPT, l’opérateur Djezzy, propriétaire de Orascom Télécom, a réussi à régulariser 4,2 millions de puces sur les 5,2 millions non identifiées. Pour sa part, Mobilis, opérateur historique d’Algérie Télecom, a pu régulariser 1,4 million de cartes SIM sur les 2,6 millions de puces non identifiées. par ailleurs, il reste 10% des abonnés à identifier chez Nedjma, selon les récentes déclarations de son président-directeur général, Joseph Ged. L’Algérie compte actuellement quelque 28 millions d’abonnés de la téléphonie mobile. Selon une étude de l’institut britannique Markets and Research, consacrée au marché de la téléphonie mobile en Algérie, ce chiffre sera de 36 millions d’abonnés en 2010. Il y a lieu de signaler que les groupes terroristes ont eu souvent à utiliser les puces anonymes pour actionner leurs bombes à distance. D’où la prise de conscience des pouvoirs publics pour accélérer cette action de « salubrité publique ».

El Watan 01.09.2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Algérie : Les nouvelles puces anonymes indésirables
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» identification insectes indésirables
» Comment je me débarrasse des indésirables :
» Blocages appels indesirables et anonymes sur ligne fixe
» Des voisins indésirables...
» Au secours des poireaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum ALGERIE :: Actualités & Débats :: NEWS :: News Algériennes-
Sauter vers: