Forum ALGERIE

Espace d'échanges entre algériens et amoureux de l'Algérie
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Architecture Islamique

Aller en bas 
AuteurMessage
Equus

avatar

Nombre de messages : 588
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Architecture Islamique   Ven 12 Sep - 14:13

Retracer quelques aspects historiques de l'architecture islamique, à travers des mosquées et des palais, formant un patrimoine aussi riche qu'esthétique.

A bientôt..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douceur

avatar

Nombre de messages : 640
Localisation : FRANCE (Paris)
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: La Mosquée Bleue d'Istambul   Ven 12 Sep - 14:44

La mosquée Sultan Ahmed ou "mosquée bleue" est certainement l'une des plus célèbres et parmi les plus belles mosquées d'Istanbul et du monde musulman.
Faisant face à la célèbre "Sainte Sophie", église byzantine du VIème siècle de l'ère chrétienne, cet édifice de l'architecte Mehmet Agha bâti entre 1609 et 1617 la surpasse en beauté ainsi qu'en finesse.

La mosquée est dotée de six minarets, dont la forme élancée est spécifique à l'architecture ottomane. Quatre minarets encadrant le bâtiment principal à coupole, tandis que deux autres marquent les angles de la cour attenante.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equus

avatar

Nombre de messages : 588
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Architecture Islamique   Ven 12 Sep - 15:52

Douceur, je rejoins ton post pour confirmer que la mosquée bleue c'est l'une des plus belles au monde, de par son ancienneté et sa beauté.

Je me permets d'ajouter une vidéo d'une diaporama illustrant cette mosquée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warda

avatar

Nombre de messages : 390
Localisation : nouvelle Lilloise
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: L'Alhambra ( Grenade - Espagne )   Ven 12 Sep - 19:51

bravo Douceur et Equus c'est très joli et c'est un bon choix good

L'Alhambra de Grenade, est un des monuments majeurs de l'architecture islamique. C'est avec la grande Mosquée de Cordoue le plus prestigieux témoin de la présence musulmane en Espagne du VIII au XVème siècle. Leurs caractères sont d'ailleurs opposés : à la sobriété grandiose du monument religieux représentatif de la première architecture islamique, s'oppose l'exubérance de la dernière manière hispano-mauresque : celle-ci s'exprime en effet dans les palais des derniers souverains nasrides, alors en pleine décadence, et qui disparaîtront bientôt lors derniers assauts de la Reconquista.

Le nom féminin Alhambra provient de l'arabe Al Hamra (الحمراء), « la rouge » en raison de la couleur que prennent les murs du monument au coucher du soleil.

C'est un ensemble fortifié de bâtiments situés sur la colline de la Sabika qui domine la plaine et la ville de Grenade, et qui fait face au quartier populaire et pittoresque de l’Albaicin. On y aperçoit au loin les sommets enneigés de la Sierra Nevada. Parmi ces bâtiments se trouvent notamment le palais mauresque qui fait la gloire de l'Alhambra ainsi que le palais renaissant de Charles Quint et une église édifiée à la place d'une mosquée.

Si la colline de la Sabika est aménagée dès 1237, l'origine de l'Alhambra remonte à 1238 avec l’entrée à Grenade du premier souverain nasride Mohamed Ben Nazar.

Après le règne des Nasrides, malgré le désir des Rois Catholiques d'effacer les traces de l'Islam le palais mauresque était tellement superbe qu'il fut épargné et servit de résidence royale lorsque la cour passait à Grenade.

Les différents monuments de l'Alhambra

La Alcazaba : C'est la citadelle primitive, édifiée sur le fronton sud de la colline de l'Alhambra. De sa tour, on pouvait y observer les mouvements de troupe sur la plaine de Grenade. Son architecture est grossière, dédiée à la protection de forteresse en temps de siège. Son nom provient de l’arabe Al Casbah, la maison.

Les Palais Nasrides : Le plan d'ensemble de ces palais est assez confus. Il s'organise en de multiples salles rectangulaires, partiellement intégrées à l'enceinte, reliées entre elles par des vestibules et disposées autour des deux joyaux que constituent la cour des myrtes et la cour des lions (un des trésors architecturaux les plus prisés de l'Alhambra) . L'extérieur est très sobre, la décoration intérieure est foisonnante, à base des trois composantes des arts d’Islam : la calligraphie, la décoration florale stylisée, les arabesques et les motifs géométriques.

Le Generalife : Le Généralife est situé hors des murs d'enceinte, sur l'autre versant du plateau principal. Le nom est un dérivé de l'arabe Jannat al-Arif signifiant paradis ou jardin de l'architecte. L'abondance de l'eau dans cette Andalousie dominée par les sommets enneigés de la Sierra Nevada, fut pour tous ces princes issus du désert, une véritable révélation.

Les Jardins du Partal : Ces jardins situés dans l'Alhambra, et distincts de ceux du Généralife, ont les vues les plus précieuses et les plus raffinées sur l’Albaicin.

Le Palais de Charles Quint : L'empereur adossa son palais circulaire au palais nasrides, en plein milieu du plateau surplombant la colline.Son architecture est typique de l'architecture impériale de la fin de la Renaissance, imposante et pleine d'orgueil ; ceci tranche avec la finesse des palais voisins.

Les tours d’enceinte : La tour de Comarès est, avec la tour principale de la forteresse de l'Alcazaba, la plus imposante des tours d’enceinte. A l'époque de sa splendeur, l'Alhambra alignait trente tours de défense. Lors de la prise du monument par les troupes françaises de Napoléon 1er.les tours les plus stratégiques furent détruites pour rendre l'ensemble inoffensif.

L'Alhambra a été classée au Patrimoine Mondiale de l'Humanité en 1984 et 1994








La cour des lions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séphana

avatar

Nombre de messages : 94
Localisation : Alger
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Architecture Islamique   Ven 12 Sep - 22:43

Que c'est beau tout ça; Un tours d'Histoire qui fait plaisir Smile
Il est possible de participer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douceur

avatar

Nombre de messages : 640
Localisation : FRANCE (Paris)
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Architecture Islamique   Ven 12 Sep - 23:33

Très jolie warda merci good

Bien entendu Séphana c'est pour tous et j'ai hâte de voir ce que tu nous prépare Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
henna

avatar

Nombre de messages : 403
Localisation : France
Date d'inscription : 13/08/2008

MessageSujet: Re: Architecture Islamique   Sam 13 Sep - 13:05

super idée c'est interessant je vais aussi participer merci bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equus

avatar

Nombre de messages : 588
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Architecture Islamique   Mar 23 Sep - 17:51

Je suis les pas de Warda en Andalousie, pour illustrer la grande mosquée de Cordoue qui est également un témoignage magistral d'une époque lointaine que rien ni personne n'a pu effacer malgré les retournements de l'Histoire.





Elle reste l'un des chefs d'œuvre d'El Andalous. Commencée en 785 sur l'ordre d'Abd al-Rahman Ier, elle connaîtra de nombreuses adjonctions, en particulier sous Abd al-Rahman II (833-852), al-Hakam (961-976) et al-Mansur en 987. Son plan se divise en une cour rectangulaire entourée d'un portique et plantée d'orangers. S'ajoute une salle de prière (haram) en photo à gauche qui finira par comporter jusqu'à 600 colonnes, formant une véritable forêt s'étendant à perte de vue, et couvrant 1,5 ha !

On est nécessairement saisi par l'atmosphère étrange émanant des clairs obscurs qui se dégagent des successions de colonnes, des alternances rouges et blanches qui se répètent comme dans un jeu de miroirs.

La mosquée balance entre tradition et innovation et est marquée par l'architecture antérieure, tant Islamique que locale. On sait en effet qu'Abd al-Rahman, restait très nostalgique de sa Syrie d'origine et qu'il tentait de recréer dans sa terre d'exil le faste de Damas. Ainsi importa t-il, par exemple, des fleurs et des arbres syriens pour ses jardins. Cette influence se retrouve dans la grande mosquée de Cordoue, au travers, notamment, du toit charpenté. Mais les bâtiments locaux, précurseurs des édifices arabes ont également eu une ascendance sensible : arcs en fer à cheval, colonnes en marbre bleu et rose avec leurs chapiteaux qui proviennent de palais antiques ou Wisigothiques abandonnés.





Dans le décor, on note la présence de sourates du Coran en mosaïques à fond d'or. Celles-ci ont été réalisées par des mosaïstes byzantins envoyés spécialement par le basileus (empereur byzantin) Nicéphore Phocras comme " cadeau " à son homologue d'al-Andalus. Recopier le Coran, en tant que texte sacré, est un acte de foi, une insistance particulière est donc portée sur la calligraphie. Le kufique, reconnaissable à ses angles droits et à ses longues hampes. On en voit notamment sur le pourtour du mihrab.



Abd Al-Rahman II est un grand bâtisseur et il donne une impulsion culturelle et artistique à toute la région. Après l'introduction de nefs latérales destinées à la prière des femmes et l'agrandissement de l'espace de prière face à l'augmentation de la population de Cordoue ; l'émir entreprend l'extension de la mosquée vers le sud en y ajoutant quelques 26 mètres de colonnes et de nefs. C'est également sous son règne qu'est construit le Mihrab monumental dont nous pouvons encore aujourd'hui admirer la niche. Le Mirhab d'Abd Al Rahman est bien plus que la traditionnelle niche, c'est une véritable abside, depuis laquelle l'imam dirige la prière des croyants. La mosquée ainsi amplifiée et le Mihrab sont terminés et inaugurés le 12 Octobre 848 en présence de l'émir, de sa famille et de sa suite proche. Son fils Muhammad I se chargera dans les années qui suivent d' ajouter des éléments de décoration et d'effectuer des travaux de rénovation.

A partir du XIIIe siècle, après la reconquête en 1236, le bâtiment fut utilisé pour installer des chapelles chrétiennes. En 1513, malgré une importante contestation, une véritable cathédrale gothique, encore présente de nos jours, vit le jour au milieu de la salle de prière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equus

avatar

Nombre de messages : 588
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Architecture Islamique   Sam 4 Oct - 0:16

La Sainte Mosquée du Prophète - Médine - Arabie Saoudite





A la suite de son émigration de la Mecque à Médine en l'an 622 ap.J.C., le Messager de Dieu - Mohammad - se mit à bâtir la Mosquée de la Cité en briques séchées et en troncs de palmiers. A sa mort, le Prophète - que la paix et le salut de Dieu soient sur lui - fut inhumée dans la chambre même de son épouse Aicha, mère des croyants et fille d'Abou Bakr Al Siddiq - qu'ils soient agréés par Allah -

Les premiers aménagements sous le règne des Califes bien guidés

Le premier agrandissement de la Mosquée eut lieu sous le règne de Calife Omar Ibn Al Khattab qui ajouta une portion de terrain à la Mosquée du côté nord et la reconstruisit. Quand le Calife Omar mourut, il fut enterré à côté des tombeaux du Prophète Mohammad et du Calife Abou Bakr Al Siddiq. Sous le règne du Calife Osman Ibn Affan, l'élargissement de la Mosquée semblait nécessaire et urgent. Il procéda alors, en 649-650 ap.J.C., à la réalisation de l'extension et de la reconstruction de la Mosquée.


A l'époque Omayyade

A son accession au Califat de l'Etat Omayyade, Al Walid Ibn Abdel Malek ordonna l'agrandissement et la reconstruction de la Mosquée. Les caractéristiques les plus importantes de cet agrandissement résident dans l'introduction de nouveaux éléments architecturaux tels que les terrasses, les minarets et le Mihrab creux dans le mur de la Quibla. C'était également le premier agrandissement à annexer les sépultures des mères des croyants à la Mosquée. La superficie de cette extension était d'environ 2.369 M².

A l'époque Abbaside

Sous le règne du Calife Abbaside Al Mahdi, la Mosquée fut étendue et reconstruite. Cependant, la plus importante rénovation de la Mosquée fut accomplie sous le règne des Mamelouks lorsque le Sultan Qaitbay ordonna la reconstruction de plusieurs parties.

De l'époque Ottomane à nos jours

Le Sultan Mahmoud II, en 1813 ap. J.C., fit construire un nouveau dôme dans la chambre prophétique en remplacement de celui de Qaitbay. Le nouveau dôme fut couvert de plomb et teint en vert. Le Sultan Ottoman Abdel Megid I fit reconstruire entièrement la Mosquée après l'avoir détruite à l'exception de la chambre prophétique. Cette construction qui comporta une extension sur une superficie de 1.293 m² était la dernière en date avant la première expansion saoudienne.

De nos jours et devant l'afflut des pélerins et les signes de fatigue de la Mosquée, le Souverain Saoudien Abdel Aziz lanca sa reconstruction et son extension en 1951. Conservant l'architecture ottomane du Sultan Abdel Megid, l'extension saoudienne (de 6.000 m²) porta la superficie totale à plus de 16.000 m². Le Roi Fahd Ben Abdel Aziz posa le 29 octobre 1985 la première pierre d'une nouvelle extension. Avec une superficie de plus de 160.000 m², la Mosquée du Prophète peut accueillir 250.000 fidèles.















Télécharger la galerie photos.

_________________
"Becarfull and never forget, life is a test..." Madonna, Allah yahdiha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equus

avatar

Nombre de messages : 588
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Architecture Islamique   Sam 4 Oct - 0:36

Diaporama Mosquée du Prophète - Al Masdjid Annabawi


_________________
"Becarfull and never forget, life is a test..." Madonna, Allah yahdiha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equus

avatar

Nombre de messages : 588
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Architecture Islamique   Sam 4 Oct - 1:50

Topkapi Palace - Turquie






Le Sérail (palais) de Topkapi était la résidence des sultans avant la construction du palais de Dolmabahçe.

Bâtit sur l’acropole de l’antique Byzance, le site domine à la fois la ville, le Bosphore et la Corne d’Or, à l’extrême pointe de la péninsule d'Istanbul.

Au moment de sa conquête de la ville, le Sultan Ottoman Mehmed rencontra une pauvre ville avec une population de seulement quarante mille âmes qui vivaient éparpillées. Le site qu'il a choisi pour son palais est typique: une colline recouverte d'une oliveraie, vraisemblablement abandonnée, avec plusieurs structures, les chapelles et les bains, et un petit quartier résidentiel au bord de la mer..

Ce fut le début d'un programme sans précédent de proportions grandioses qui est devenu synonyme de culture ottomane. Plus d'un complexe résidentiel de la maison royale, le nouveau palais allait devenir l'institution centrale pour la planification et la prise de décision au sein des institutions de l'empire qui dure de la fin du du 15ème siècle jusqu'au milieu du 19ème siècle.

Le palais est en fait constitué de dizaines de bâtisses réparties autour d'un parc joliment arboré. Chaque édifice avait une fonction particulière : les habitations, les cuisines, la tour de la justice, le harem… Certaines terrasses offrent un point de vue imprenable sur le Bosphore, avec au loin l’Asie..


Vue sur le Bosphore



Ce palais, constitué d’un ensemble de pavillons disséminés dans des jardins, était une vraie ville, avec harem, mosquées, bibliothèques, services extérieurs, etc., le tout entouré de hauts murs flanqués de tours de surveillance. Le sérail est aujourd’hui un musée célèbre pour ses trésors, témoignages d’un passé somptueux.

Pavillon Baghdad

Les sultans vivaient dans l’opulence, pas moins de 10 000 personnes y habitaient pour les servir.. Certaines pièces sont somptueuses, comme les petits salons coquins, ornés de mosaïques et, où les jeux d’ombre et de lumière donnent une atmosphère particulière au lieu notamment du coté du Harem..







Visite virtuelle du Palais


_________________
"Becarfull and never forget, life is a test..." Madonna, Allah yahdiha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douceur

avatar

Nombre de messages : 640
Localisation : FRANCE (Paris)
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Architecture Islamique   Sam 4 Oct - 19:41

C'est maginifque merci à tous et surtout toi Equus bisous

On en prend plein les yeux sur ce topic Shocked

Entre la Mosquée de cordoue et le top du top quand même la Sainte Mosquée du Prophète qui remporte haut la main le concours champion


Surprenant le style de Topkapi Palace en Turquie
Ca ne me dis rien du tout en plus je ne crois pas connaitre good
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equus

avatar

Nombre de messages : 588
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Architecture Islamique   Dim 5 Oct - 1:35

Oui Douceur, ce sont des édifices qui témoignent d'une période somptueuse ou les musulmans régnaient au centre du monde. Je ne cesse personnellement de découvir des trésors intarissables.

Le Palais de Topkapi à Istanbul étant le plus imposant, avec celui d'Alhambra à Grenade, et La Citadelle de Salah-Eddine eu Caire (qui abrite la Mosquée Mohamed Ali, un autre chef d'oeuvre..) que nous aurons l'occasion de voir d'ailleurs.

Contrairement à leurs homologues occidentaux, les palais en terre d'Islam se présentent sous la forme de petites entités dispersées, enserrant plusieurs palais parfois, souvent dans des jardins qui structurent l'espace. LEs éléments qui s'y trouvent presque systématiquement dans les palais islamiques : la salle d'audience (Diwan, qui est aussi le nom du conseil des ministres), le harem, qui ne constitue pas un lieu réservé aux femmes, mais tout simplement les appartement privés de l'habitant, et enfin des pavillons de plaisance. Le tout au milieu de jardins et fontaines.

Il en subsiste également d'autres palais de l'époque mamelouke. que nous verrons un par un également selon les infos et photos disponibles.. Cependant, la plupart des palais anciens ont été détruits, par des conquérants désireux d'effacer les traces des dynasties précédentes, ou par le temps, quand ils étaient bâtis en matériaux périssables tels la brique crue et le bois.

_________________
"Becarfull and never forget, life is a test..." Madonna, Allah yahdiha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
henna

avatar

Nombre de messages : 403
Localisation : France
Date d'inscription : 13/08/2008

MessageSujet: Re: Architecture Islamique   Dim 5 Oct - 2:22

félicitations à tous vous assurez bravo l'art islamique est grandiose on peut en être fière good
c'est d'une telle beauté et grandiose cheers
et là encore on est loin d'avoir fait le tour Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equus

avatar

Nombre de messages : 588
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Architecture Islamique   Dim 19 Oct - 21:45

Citadelle de Salah-Eddine Al Ayoubi (Qalâat Salaheddine)




La citadelle de Salah-Eddine est une imposante forteresse construite par Salah-Eddine Al Ayoubi, donnant une vue panoramique sur le Caire.

Sur l’unique hauteur de la ville, le sultan Salah-Eddine (Saladin comme le nomme les occidentaux), fondateur de la dynastie ayoubide, fit construire cette forteresse entre 1176 et 1183 par des croisés capturés en Palestine, d’où son allure de château fort.



Dominée par les coupoles et les minarets de la mosquée en albâtre de Mohamed Ali, de style turque, achevée en 1857.

Le Sultan Ottoman Muhammad Ali Pasha (Mohamed Ali), un des grands constructeurs de l'Égypte moderne, au pouvoir en 1805, est le responsable du changement considérable de la Citadelle. Il reconstruit une grande partie des murs externes et remplace plusieurs des bâtiments intérieurs délabrés, faisant du quartier nord son domaine privé, alors que le quartier sud était ouvert au public. Sa mosquée Mohammed Ali, construite dans le style appelé Ottoman Baroque qui imite les grandes mosquées d'Istanbul, domine aujourd'hui le quartier sud.

Mosquée Mohammad Ali










Mosquée Mohammad Ali


Mosquée Mohammad Ali

La citadelle offre une admirable vue panoramique sur le Caire et la cité des morts, cimetière des sultans mamelouks aujourd’hui habités par des sans logis. Au pied de la citadelle, se trouve la mosquée du sultan Hassan, un des plus beaux édifices d’époque mamelouk du XIVe siècle.

Nous avons besoin de temps et d'espaces pour illustrer en photos et vidéos tous les édifices islamiques, nous irons donc à petits pas Smile

Entre temps, voici une carte de la citadelle pour ceux qui se rendront en touriste au Caire un des ces jours, et visiteront la citadelle Smile

Je m'y vois à l'intérieur, m'imprégner de tous les événements qui se sont déroulés au sein de cette forteresse, témoignant d'un temps de gloire, de gouverneurs fins et forts, Salah-Eddine Al Ayoubi, prôneur de paix et de respect des religions, en même temps d'être imbattable. Mais aussi, de retournements de situations suite aux trahisons et complots manipulés par les ennemis.

Tout un monde hors du temps !

Plan de la Citadelle



_________________
"Becarfull and never forget, life is a test..." Madonna, Allah yahdiha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Architecture Islamique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Architecture Islamique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Logiciels gratuit pour Design et Architecture
» [Maison] Casa Son Vida (Espagne) - TEC ARCHITECTURE
» Logiciel d'architecture et de décoration
» [Architecture] Walker Towers by Bjarke Ingels Group
» [Architecture] Fédération Française de Surf de Joly & Loiret

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum ALGERIE :: Religion :: OUMMA :: Art et culture islamique-
Sauter vers: