Forum ALGERIE

Espace d'échanges entre algériens et amoureux de l'Algérie
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Plus de 120 plantes médicinales recensées au parc national de Belezma (Batna)

Aller en bas 
AuteurMessage
Equus

avatar

Nombre de messages : 588
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Plus de 120 plantes médicinales recensées au parc national de Belezma (Batna)   Jeu 18 Sep - 7:35

Plus de 120 plantes médicinales utilisées par les industries pharmaceutique et cosmétique sont disséminées à travers le parc national de Belezma, dans la wilaya de Batna, qui s’étend sur une superficie de 26.250 hectares.

Selon le chef du service orientation et animation du parc, Abdelhafidh Hamchi, la pharmacopée locale fait appel à plus de 150 plantes médicinales dont un peu plus de 120 poussent dans le parc, sans aucun traitement chimique.

La situation du parc, dans cette région où se croisent l’Atlas tellien et l’Atlas saharien, a particulièrement favorisé la diversité botanique dans cette réserve naturelle qui renferme des essences introuvables ailleurs, tel l’églantier (rosa canina) dont les feuilles riches en vitamine C servent à la préparation d’une infusion à grande valeur énergétique.

Autre essence connue en médecine traditionnelle locale est le pistachier lentisque localement appelé Eddarou. Ses feuilles sont utilisées après leur broyage, alors que de son fruit est extraite une huile destinées à divers usages.

Ces produits servent surtout au traitement des problèmes gastriques à l'exemple du phylaire (Erratm), le genévrier de Phénicie, dont on extrait l’huile de cade aux usages bien connus en cosmétique, et le genévrier oxycèdre dont le fruit sert à traiter les inflammations de la gencive ainsi que la gale des animaux.

Le Belezma renferme, entre autres espèces intéressantes, l’astragale employé pour guérir l’enrouement, la bardane qui a une action antiseptique et analgésique et la bourrache dont l’huile est employée comme remède contre les dermatoses.

Ces essences, dont le bien-fondé des emplois thérapeutiques est établi en médecine traditionnelle dans la région, ne sont actuellement exploitées que par des ruraux et certains herboristes dont le nombre connaît une nette augmentation ces dernières années en raison de la demande populaire dont font l’objet ces plantes dans les grandes villes.

A ce jour, aucune manifestation d’intérêt de la part des industries nationales pharmacologique et cosmétique ne s’est exprimée pour ces essences, à l’exception d’une correspondance adressée au parc de Belezma en 2006 par le groupe industriel Saïdal à propos des plantes médicinales utilisées dans la région, relève M. Hamchi.

Pour sa part, le directeur du parc affirme la disponibilité de la réserve à apporter l’aide nécessaire aux jeunes désirant créer des coopératives pour la culture et la multiplication de ces essences. "C’est là la meilleure façon d’exploiter les plantes de ce parc" qui chevauche les huit communes de Batna, Oued El ma, Sériana, Fesdis, Oued Chaâba, Djerma, Hidoussa et Merouana.

Certaines de ces plantes poussent copieusement dans le parc bien qu’elles soient très rares ailleurs comme le thym vulgaire et les globulaires. Toutefois certaines autres se font de plus en plus rares du fait des perturbations climatiques de ces dernières années, ayant affecté le cèdre de l’Atlas mais aussi la végétation qui d’habitude pousse à ses pieds, est-il noté.

Nombre d’emplois séculaires de ces plantes dans la médecine traditionnelle sont encore conservés par les grands-mères chez lesquelles l’on trouve souvent de bonnes recettes pour certains maux. Parmi ces recettes, la plus répandue est le bikha, une sorte de bouillie de diverses plantes que l’on applique sur la tête comme un cataplasme et qui est très efficace pour traiter les migraines ou faire baisser une fièvre tenace.

D’autres recettes sont proposées par les herboristes qui pour leur majorité sont originaires des régions montagneuses ayant acquis leur savoir de père en fils.
APS 16.09.2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douceur

avatar

Nombre de messages : 640
Localisation : FRANCE (Paris)
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Plus de 120 plantes médicinales recensées au parc national de Belezma (Batna)   Mar 30 Sep - 1:06

Citation :
Plus de 120 plantes médicinales utilisées par les industries pharmaceutique et cosmétique sont disséminées à travers le parc national de Belezma, dans la wilaya de Batna, qui s’étend sur une superficie de 26.250 hectares.

Mais ce parc est une véritable mine d'or Shocked
Surtout une aubaine pour l'industrie pharmaceutique Wink


Au fait on peut y aller et se servir ou il est protégé? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Plus de 120 plantes médicinales recensées au parc national de Belezma (Batna)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Semis de plantes médicinales
» plantes médicinales, leur usage en élevage....
» la medecine et l'utilisation des plantes médicinales au moyen age
» [b]Les plantes médicinales et aromatiques[/b]
» GUIDES SUR LA PRODUCTION DE PLANTES MÉDICINALES SOUS RÉGIE B

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum ALGERIE :: Santé & Styles de Vie :: SANTE & MEDECINE :: Santé-
Sauter vers: