Forum ALGERIE

Espace d'échanges entre algériens et amoureux de l'Algérie
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lutte contre l'hépatite en Algérie

Aller en bas 
AuteurMessage
Equus

avatar

Nombre de messages : 588
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Lutte contre l'hépatite en Algérie   Sam 20 Sep - 14:24

L'Etat a consacré en 2008 une enveloppe de 3,5 milliards de DA à la lutte contre l'hépatite, contre 3 milliards en 2007, a indiqué, jeudi à Alger, le ministre des Relations avec le Parlement, Mahmoud Khoudri. En réponse à un député à l'APN lors d'une session plénière consacrée aux questions orales, M. Khoudri a indiqué au nom du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière que parmi les mesures prises par ce dernier dans la lutte contre l'hépatite figure la création, en 2005, d'une commission nationale de lutte contre l'hépatite B et C.

Cette commission a été chargée de la mise en place d'un plan national (2005-2009) dont l'objectif premier serait la résorption du taux de prévalence de cette maladie, ainsi que la prise en charge qualitative des personnes atteintes, notamment par le contrôle épidémiologique et le classement de l'hépatite B et C parmi les maladies devant être obligatoirement déclarées au réseau intranet du ministère de la Santé, en sus de la création, dans les laboratoires de dépistage, de fichiers relatifs à l'hépatite B et C.

Ce plan a également permis l'intégration, depuis 2003, de la vaccination contre l'hépatite dans le livret médical de l'enfant et l'élargissement de cette démarche aux catégories sujettes à cette maladie, tels les détenus, en sus de la création de 19 annexes de l'Institut Pasteur à Alger pour le dépistage de cette pathologie. L'hépatite, explique-t-il, est transmissible par voix sanguine, hydrique ou sexuelle, ajoutant que les plus répandues sont l'hépatite B et C.

S'agissant du taux de prévalence de l'hépatite B dans le monde, M. Khoudri a indiqué que les statistiques de l'OMS font ressortir un taux de 5 à 6 %, précisant qu'il est de 3,3% dans le Monde arabe et 2,15% en Algérie.Quant aux cas signalés dans la wilaya de Batna, le ministre relève 38 cas en 2007, soit 3,3 cas pour chaque 100 000 habitants.

Concernant les cas d'hépatite C dans le monde, les statistiques de l'OMS affichent un taux de 3%, alors que ce taux est de 7,7% au Maghreb arabe et de 2,5% en Algérie, ajoutant que les cas signalés dans la wilaya de Batna sont estimés à 29 cas, soit 2,56 cas pour chaque 100 000 habitants. A ce propos, M. Khoudri a fait observer que l'OMS a classé l'Algérie parmi les pays à faible prévalence de cette maladie.

A une autre question sur le statut des médecins praticiens titulaires de diplôme d'études spécialisées, l'intervenant a indiqué que le ministère a pris en charge ce dossier, assurant que le dossier relatif à cette catégorie de médecins est "disponible".

Parmi les spécialités concernées par le statut figurent la médecine d'urgence, la transfusion sanguine, l'hémodialyse, la diabétologie, la médecine tropicale, la médecine génétique et psychiatrique infantile, la médecine de travail, l'asthme, l'allergologie et l'immunologie clinique. Avant de conclure, M. Khoudri a assuré que ce statut "sera fin prêt dans les prochains mois".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lutte contre l'hépatite en Algérie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Projet de loi de lutte contre la contrefaçon
» lutte contre les mites alimentaires
» l'Introduction du jojoba pour la lutte contre la désertification en algerie
» Les méthodes de lutte contre les insectes forestiers
» Lutte contre les insectes (guêpes - fourmis.....)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum ALGERIE :: Santé & Styles de Vie :: SANTE & MEDECINE :: Santé-
Sauter vers: